QUI PEUT EFFECTUER LE CERTIFICAT DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE?

Depuis l'approbation du RD 235/2013 du 5 avril, un débat s'est ouvert pour savoir qui est habilité à réaliser les certificats énergétiques.

Dans la publication RD, nous lisons dans l'article 1.3.p que le technicien compétent est le «technicien qui possède l'une des qualifications académiques et professionnelles permettant la rédaction de projets ou la gestion de la construction et la direction de l'exécution des travaux de construction ou la réalisation de projets de ses installations thermiques, telles qu'établies dans le Loi 38/1999, du 5 novembre, sur la planification des bâtiments, ou pour la souscription de certificats d'efficacité énergétique, ou a accrédité la qualification professionnelle nécessaire pour signer des certificats d'efficacité énergétique selon ce qui est établi par l'arrêté prévu dans le quatrième disposition supplémentaire ».

Dans ce texte, la fonction de technicien compétent est commentée aux architectes et ingénieurs, conformément à la loi 38/1999 du 5 novembre sur la réglementation du bâtiment.

À l'article 1.3. définir le assistant technicien en tant que "technicien titulaire d'un diplôme de formation professionnelle, dont les compétences comprennent la collaboration en tant qu'assistant du technicien compétent dans le processus de certification énergétique des bâtiments".

Dans ce cas, le technicien adjoint peut effectuer la collecte de données et d'autres activités auxiliaires du processus de certification énergétique, en aidant le technicien compétent.

En outre, la quatrième disposition supplémentaire du RD fait référence à autres techniciens qualifiés que «au moyen d'un arrêté conjoint des titulaires des ministères de l'industrie, de l'énergie et du tourisme et du développement, les qualifications professionnelles requises pour signer les certificats d'efficacité énergétique, ainsi que les moyens d'accréditation, seront déterminés. À ces fins, le degré, la formation, l'expérience et la complexité du processus de certification seront pris en compte. »

  Certificat énergétique à partir de 75 €

Cette définition n'est pas complètement close et reste à définir par le ministère, elle a donc ouvert la possibilité de devenir technicien qualifié à un nouvel ensemble de professionnels qui, s'ils remplissaient les conditions fixées dans ledit arrêté, pourraient effectuer la certification

Selon l'IDA, ce sont Architectes, architectes techniques, ingénieurs du bâtiment, ingénieurs industriels et ingénieurs techniques industriels. Mais des collèges professionnels (celui de Ingénieurs en télécommunications, ingénieurs techniques des travaux publics et ingénieurs des routes, canaux et ports) ont également envoyé des informations sur ces certificats et organisent des cours organisés en vue de leur délivrance. Nous supposons que certains de ces collèges respectent la future quatrième disposition qui indique qu’ils permettront à d’autres techniciens, comme mentionné ci-dessus.

Enfin, commentez que les communautés autonomes doivent préparer un registre d'accès public pour la collecte de tous les certificats énergétiques qui sont effectués. La durée maximale estimée par cet arrêté royal sera de trois mois à compter de la date d'entrée en vigueur, soit depuis le 14 avril dernier. Il y a dans certaines communautés autonomes déjà créées et dans d'autres où elles doivent le faire. Nous espérons qu'à la date correspondante, ils seront opérationnels.

QUI PEUT EFFECTUER LE CERTIFICAT DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE?
4.9 (98%) 32 votes