Location de vacances et certificat d'efficacité énergétique

Nous aborderons brièvement le certificat d'efficacité énergétique obligatoire dans le cas d'un «week-end», «vacances» ou location d'appartement.

19/08/2016

                    
                     |

Emili Rousaud
Partenaire fondateur de factorenergia
https://www.factorenergia.com/wp-content/uploads/2016/06/emiliresp.jpg

Après la mise en œuvre de Décret royal 235/2013, qui signale le devoir des bâtiments d'avoir et de renouveler tous les 10 ans le certificat d'efficacité énergétiqueDe nombreux doutes surgissent quant à savoir qui devrait avoir un certificat d'efficacité énergétique et qui ne devrait pas le faire. Nous allons donc essayer de répondre à quelques questions:

Qui est tenu d'avoir un certificat d'efficacité énergétique?

Selon le RD, les bâtiments qui doivent obligatoirement avoir ce certificat sont:

– Nouveaux bâtiments (sur projet ou une fois le bâtiment terminé).

Bâtiments ou parties d'immeubles vendus ou loués À un nouveau locataire.

Bâtiments ou parties de bâtiments dans lesquels une autorité publique occupe une surface utile totale de plus de 250 m2 et est généralement fréquenté par le public.

Qui n'est pas tenu d'avoir un certificat d'efficacité énergétique?

Nous le simplifierons beaucoup, si vous voulez lire les informations complètes, vous pouvez le faire dans le Site Web de la BOE. Ils ne sont pas tenus d'avoir un certificat:

–Bâtiments et monuments protégés par une entité officielle ou exclusivement religieuse.

–Constructions provisoires à utiliser pour une durée maximale de deux ans.

–Ateliers, bâtiments de défense ou bâtiments agricoles non résidentiels.

  Certificat énergétique en immobilier

–Bâtiments ou parties de bâtiments isolés d'une surface utile inférieure à 50 m2.

–Bâtiments achetés pour d'importantes réformes ou démolition.

–Et surtout l'exception qui nous intéresse le plus: les immeubles (ou parties d'immeubles résidentiels existants) dont l'utilisation est inférieure à quatre mois par an, ou pour une durée limitée par an et avec un consommation d'énergie inférieure à 25% de ce qui résulterait de son utilisation tout au long de l'année.

Certificat d'efficacité énergétique pour les locations de vacances

Au dernier point, nous voyons que l'un des cas d'exemption pour avoir le certificat d'efficacité énergétique sont les maisons qui ne sont pas utilisées plus de quatre mois par an ou dont la consommation d'énergie est inférieure à 25% de ce que serait leur consommation annuelle normale .

Autrement dit, de nombreux appartements et appartements de vacances ou locations dans une zone touristique qui vivent sur des locataires en été sont censés être des propriétés d'une durée égale ou inférieure à 4 mois. Cependant, même si tel est le cas, pour savoir si sa consommation d'énergie est inférieure à 25% par an, une étude doit être réalisée qui, en pratique, est la même que celle qui accrédite l'efficacité énergétique.

C'est une loi qui a soulevé des cloques pour ses diverses interprétations et pour ne pas être claire du tout. Par conséquent, et dans le cas de la maison de vacances, c'est le propriétaire qui doit peser quoi faire surtout s'il fait le contrat de location directement avec le locataire. Si, au contraire, vous faites partie d'une agence immobilière, il est plus probable que vous serez requis si vous doutez de votre besoin.

  consommation d'énergie et émissions de CO2.

En cas d'infraction à la loi, de légères pénalités vont de 3 000 € tandis que des pénalités graves peuvent s'élever à 600 000 €. En cas de doute, il est préférable de consulter un expert ou de demander directement au certificat d'efficacité énergétique. Ils sont effectués par un technicien spécialisé et accrédite le degré d'efficacité de la propriété, le propriétaire peut ou non appliquer les modifications proposées.

Location de vacances et certificat d'efficacité énergétique
4.9 (98%) 32 votes