Le gouvernement établit un certificat énergétique à louer …

04/05/2013 14:08 – Mise à jour: 14/09/2014 14:03

Il arrive plusieurs mois en retard mais c'est déjà une réalité. À compter du 1er juin prochain, toute personne souhaitant vendre ou louer sa maison aura besoin d'un certificat d'efficacité énergétique. Toutes les maisons construites avant 2007 doivent avoir ce document, dont la fonction est de décrire l'efficacité d'une propriété en termes de consommation d'énergie. Un certificat similaire à l'étiquette des appareils et qui permet au consommateur de connaître des aspects aussi pertinents que la dépense électrique ou d'eau, le niveau sonore …

Le Conseil des ministres d'aujourd'hui a finalement approuvé l'arrêté royal qui, conformément aux exigences de Bruxelles, le réglemente et pourrait toucher un million et demi de foyers, selon les estimations de Certicalia, une plateforme en ligne spécialisée dans la certification énergétique.

L'étiquette doit apparaître dans toutes les publicités, offres, promotions et publicités visant la vente ou la location de toute propriété. Vous le classerez avec un code couleur et une lettre – du vert au rouge et de A à G-, en fonction de votre consommation d'énergie (comme indiqué dans l'image ci-dessus). A étant la note la plus élevée (économies les plus élevées) et G, la plus faible (dépenses les plus élevées).

Économies d'énergie jusqu'à 70%

Même si il ne sera pas obligatoire d'avoir une qualification minimale Pour pouvoir vendre ou louer la propriété, la vérité est que ce certificat jouera un rôle très important dans la décision de l'acheteur ou du locataire potentiel de la maison. Sans surprise, les économies d'énergie entre deux habitations de mêmes dimensions, entre une note A et une note G, peuvent être de 70%, selon les estimations de Certicalia. Cela se traduit par le propriétaire ou le locataire de Une maison avec une cote A paiera 70% d'énergie en moins que le propriétaire d'une maison classée G pour atteindre un niveau de confort normal.

  Tout ce que vous devez savoir sur le certificat énergétique ...

"C'était absolument nécessaire. Les économies d'énergie et économiques seront très importantes", explique Pilar Pereda, secrétaire général du Collège des architectes de Madrid (COAM).

Parmi les conditions qui détermineront la qualification d'une maison, il y a le matériaux de façade et leur orientation, l'enveloppe du logement (toit, murs et plancher), la qualité des fenêtres et des stores, le type de chauffage et son combustible, et le type d'appareils qu'il contient.

En plus de l’étude d’obtention du certificat, chaque logement analysé recevra une série de recommandations d'amélioration ce qui permettra d'augmenter d'au moins un niveau dans l'échelle d'efficacité énergétique si la note est B ou C, ou deux lorsque la maison a initialement une note de D, E, F ou G. Mais les experts insistent sur le fait qu'il n'est pas nécessaire d'obtenir une qualification minimale pour pouvoir vendre ou louer une maison, et il ne sera pas obligatoire d'entreprendre des réformes pour améliorer ladite qualification.

"L'architecte ou l'ingénieur suggérera des mesures d'amélioration et c'est le propriétaire qui décidera de les précipiter ou non. Malheureusement, il ne sera pas obligé de les mettre en œuvre", explique Pilar Pereda.

Les éléments habituels qui pourraient être réformés pour améliorer le classement seraient la chaudière, les fenêtres, l'éclairage ou l'isolation. "Ce sont de simples améliorations à apporter dont le coût pourrait avoisiner les 5 000 euros pour monter de deux niveaux", calculent-ils sur Certicalia.com.

La grande question reste le coût de ces certificats, bien que nous puissions avoir une idée des prix qui sont traités dans certains pays européens. En Italie, c'est environ 250 euros et en Allemagne, 500 euros pour un plancher moyen de 100 mètres carrés.

  Certificat énergétique | Alicante, Espagne

Ils auront un validité de dix ans, les frais seront à la charge du propriétaire du bien -Vendeur ou locataire- et il vous appartiendra de le renouveler.

Ces certificats ne peuvent être délivrés que par des diplômés seniors tels que architectes, architectes techniques, ingénieurs et ingénieurs techniques, un secteur particulièrement vexé par la crise. Dans certains portails tels que Certicalia.com, les utilisateurs peuvent demander un devis à plus d'un millier de professionnels.

Logements, bureaux, bâtiments publics …

La mesure n'affecte pas seulement les maisons ou les bâtiments résidentiels. Aussi aux bureaux, locaux commerciaux et tous bâtiments publics ou privés fournissant des services publics à un nombre important de personnes et, par conséquent, sont généralement fréquentés par eux, avec une superficie utile totale de plus de 1 000 mètres carrés. Ils doivent obligatoirement afficher, dans un endroit bien en vue et visible par le public, le label d'efficacité énergétique, lorsqu'ils sont tenus de l'obtenir.

Gauche bâtiments et monuments protégés exclus, ceux utilisés comme lieux de culte ou bâtiments résidentiels faisant l'objet d'un bail de moins de quatre mois par an, entre autres. Elle n'affecte pas non plus les loyers d'une durée annuelle inférieure à quatre mois ni les logements ou immeubles qui seront démolis.

Le gouvernement établit un certificat énergétique à louer …
4.9 (98%) 32 votes