La vente ou la location d'une maison nécessitera un ener …

Un agent immobilier montre une maison d'occasion à un acheteur potentiel. / JUANJO AYGUES

Les bâtiments, et pas seulement ses habitants, consomment également. Vos dépenses ont un impact direct sur la facture d'électricité ou de gaz, donc savoir combien d'énergie une maison perd et comment il est possible d'installer une maison est non seulement intéressant, mais aussi très utile. Dès le mois prochain, la mise en place de la certification énergétique facilitera la connaissance de ces variables. De plus, la possession de la pièce justificative sera obligatoire pour toute personne souhaitant vendre ou louer une propriété à partir du samedi 1er juin prochain.

Bien que la procédure de base pour la certification de l'efficacité énergétique des bâtiments ait reçu le feu vert du décret royal 235/2013 du 5 avril (BOE du 13 avril), des doutes subsistent, par exemple, sur d'éventuelles sanctions cela impliquerait d'annoncer une maison qui ne l'a pas, ou qui sera l'instance d'autonomie compétente où enregistrer ledit certificat.

La responsabilité de la commande du certificat de performance énergétique incombe directement au propriétaire de la maison en question. Lorsqu'il s'agit d'une nouvelle maison, le propriétaire est généralement le développeur, tandis que s'il s'agit d'une maison d'occasion, la propriété peut appartenir à un professionnel, une banque ou un particulier.

Selon une étude du portail immobilier flats.com, "ces derniers mois, les entreprises proposant ce document ont proliféré". «Il y a des entreprises qui ont été créées à cet effet et d'autres qui se révèlent être des divisions commerciales d'évaluateurs, de consultants ou d'agences de courtage. Il y a aussi des pigistes qui offrent ce service. Dans tous les cas, l'entreprise ou la personne qui va certifier la maison doit posséder des connaissances adéquates, notamment en ce qui concerne les deux programmes informatiques (CE3 et CE3X) reconnus pour effectuer des certifications par les ministères de l'industrie, de l'énergie et du tourisme et du développement. ». Le professionnel compétent doit être un architecte, un architecte technique, un ingénieur ou un ingénieur technique.

  Certificat énergétique pour louer des appartements

Cependant, une disposition supplémentaire ouvre la porte à d'autres techniciens qualifiés selon ce que les ministères déterminent si ledit sujet accrédite "la qualification professionnelle nécessaire pour signer les certificats d'efficacité énergétique". Une législation autonome pourrait élargir ou restreindre ces critères, étant donné qu'elle dispose des compétences nécessaires.

Des milliers de maisons à vendre

Avant l'adoption de la loi, le coût moyen d'un rapport énergétique était d'environ 250 euros pour une hauteur de plancher comprise entre 80 et 100 mètres carrés. Alors que le nombre d'entreprises dédiées à la certification a augmenté, les prix sont devenus moins chers à un peu plus de 150 euros.

Actuellement, les opérations d'achat et de vente de maisons ont stagné dans la communauté autonome aux portes de 20 000 personnes (elles étaient un peu plus de 19 000 en 2012 et 2011). Loin des 30 000 de l'année 2010 et presque la science-fiction semble être plus de 50 000 de l'année 2006.

La typologie de la vente a également changé ces dernières années. Alors qu'en 2008, les maisons neuves généraient six euros sur dix sur le marché immobilier de Castilla y León, l'année dernière en principe, moins énergivore que les nouvelles, a progressé de près de 70%. Les maisons d'occasion gratuites ont mobilisé 1 476 millions en 2012, contre 665 millions pour les logements neufs. En revanche, en 2008, la nouvelle maison a déménagé 2 946 millions et celle utilisée, 1 707. Actuellement, le ministère des Travaux publics estime que Castilla y León a accumulé 40 000 nouvelles maisons invendues, 6% du parc de maisons sans acheteur en Espagne.

Bien qu'aucune aide directe ne soit prévue pour payer l'obtention du certificat par les propriétaires, le gouvernement et les communautés offrent des subventions visant à promouvoir l'efficacité des maisons. Ainsi, avec le certificat, un label est obtenu qui qualifie la maison de A (plus efficace) à G (moins efficace) et un document avec des recommandations spécifiques qui peut être mis en pratique pour monter dans cette échelle. Certains des travaux proposés pour réduire la consommation d'énergie dans l'habitat bénéficient d'un soutien public, du remplacement de la chaudière à l'amélioration de l'isolation, en passant par l'incorporation d'énergies renouvelables.

  Le certificat énergétique des bâtiments

Le certificat d'efficacité énergétique aura une validité maximale de dix ans, bien que si des travaux sont effectués qui supposent une nette amélioration de la consommation, il pourrait être mis à jour avant son expiration. Une fois le document en sa possession, le propriétaire doit l'enregistrer, ce qui, selon flats.com, entraînera sûrement des frais supplémentaires. Un enregistrement doit être fait dans l'organe compétent de la communauté que l'arrêté royal donne aux autonomies trois mois pour commencer. Cela signifie que jusqu'au 13 juillet, il n'y a aucune obligation d'avoir un registre. En Castille et León, l'organe de contact est la Direction générale de l'énergie et des mines du Ministère de l'économie et de l'emploi.

La délivrance de certificats permettra de connaître l'état énergétique du parc de logements, informations précieuses car elle facilitera la mise en œuvre de politiques visant à améliorer l'efficacité des bâtiments. Bien entendu, dans l'état actuel des choses, pour la personne en charge du paiement, l'opinion la plus répandue est que ce certificat doit être volontaire et non obligatoire. Certains y voient une dépense inutile à affronter à un moment délicat. Pour d'autres, c'est l'occasion de découvrir où votre maison perd de l'énergie et ce que vous pouvez faire pour économiser sur votre facture.

L'arrêté royal précise l'exigence d'avoir un certificat pour faire la publicité d'un bien, soit dans la vitrine d'une agence, soit sur un portail immobilier. Étant donné que le régime de sanctions est toujours en cours et que de nombreuses régions n'ont pas encore d'enregistrement et d'inspecteurs, il est très possible qu'il ne soit pas sanctionné depuis le 1er juin lui-même. Cependant, après une période de transition, la possession du certificat sera indispensable non seulement pour annoncer un bien, mais aussi pour signer les actes de vente ou le contrat de location. Les portails immobiliers tels que flats.com ont déjà le champ "certificat énergétique" sur leur onglet de propriétés, afin que l'annonceur indique s'ils l'ont ou non.

  ▷ Certificat énergétique ORIHUELA, TORREVIEJA
La vente ou la location d'une maison nécessitera un ener …
4.9 (98%) 32 votes