Interprétation des propriétés exclues du certificat en …

Publié par elCertificador le 8 mai 2013 dans Bâtiments à certificat énergétique, elCertificado, Législation | Avertissement: count (): le paramètre doit être un tableau ou un objet qui implémente Countable dans /homepages/17/d375872177/htdocs/ELCERTIFICADOR/wp-includes/class-wp-comment-query.php sur la ligne 399 Avertissement: count (): Le paramètre doit être un tableau ou un objet qui implémente Countable dans /homepages/17/d375872177/htdocs/ELCERTIFICADOR/wp-includes/class-wp-comment-query.php sur la ligne 39915 commentaires

Dans la section 2 de l'article 2 du décret royal 235/2013, du 5 avril, qui approuve la procédure de base pour la certification de l'efficacité énergétique des bâtiments, une liste de cas dans lesquels le les bâtiments et une partie d'entre eux ne seraient pas obligés d'obtenir le certificat énergétique.

Nous allons essayer de donner une interprétation logique à ce à quoi le législateur fait référence:

a) Bâtiments et monuments officiellement protégés en faisant partie d'un environnement déclaré ou en raison de leur valeur architecturale ou historique particulière.

Ce lot pourrait comprendre des châteaux, des palais, des théâtres, des musées, etc. qu'en raison des caractéristiques constructives et de son statut de protection, il en résulterait impossible d'appliquer des mesures d'amélioration pour obtenir une meilleure cote énergétique. Nous ne pensons pas que les bâtiments avec un type de protection non spécial ou unique soient inclus.

b) Bâtiments ou parties de bâtiments utilisés exclusivement comme lieux de culte et pour des activités religieuses.

Églises, mosquées, couvents ou tout bâtiment destiné au culte. Nous ne pensons pas que les bâtiments ou parties de bâtiments destinés à des maisons, bureaux ou sites religieux où des activités religieuses doivent être incluses ici, qui, en raison des caractéristiques du bâtiment, permettent d'obtenir des mesures d'amélioration pour obtenir une meilleure cote énergétique.

  Types de certificats énergétiques selon les types de logements ...

c) Constructions provisoires avec une durée d'utilisation prévue égale ou inférieure à deux ans.

Cabines de construction, surveillance, etc.

d) Bâtiments industriels, de défense et agricoles ou leurs parties, dans la partie consacrée aux ateliers, aux procédés agricoles industriels, de défense et non résidentiels.

La partie des bâtiments destinée à un usage industriel, entrepôt, ateliers, procédés industriels, agricoles et donc non concernée par l'obtention du certificat énergétique ne serait pas considérée comme un espace habitable. Si cela devait être compris comme un espace de vie la partie de ces bâtiments destinée aux bureaux et donc il serait nécessaire pour obtenir la certification énergétique.

e) Bâtiments ou parties de bâtiments isolés d'une surface utile totale inférieure à 50 m2.

Dans cette section et comme elle fait une mention spéciale de la caractéristique de l'isolation, nous pensons qu'elle se réfère aux bâtiments isolés, du type chalets ou maisons annexes dont la surface utile totale est inférieure à celle indiquée. Nous ne pensons pas que dans cette hypothèse les étages, bureaux ou locaux commerciaux dont la surface est inférieure à 50 m2, car ils ne sont pas considérés comme des bâtiments isolés.

f) Bâtiments achetés pour d'importantes rénovations ou démolitions.

Il est parfaitement logique de penser ici que le législateur a voulu exclure les bâtiments ou une partie d'entre eux qui sont touchés par une réforme majeure ou qui seront démolis, car les conditions dans leur état actuel ne permettent pas une utilisation normale du bien. Cela pourrait inclure ici les locaux commerciaux bruts, les bâtiments en ruine, les promotions interrompues. La limite pour ces maisons ou locaux à réformer et qui ont déjà été utilisés, pourrait être lorsqu'ils n'ont pas d'installations techniques. Dans tous les cas, le dernier mot sera pris par l'Agence autonome, ce sera donc l'instance à laquelle nous devrons nous adresser pour toute question.

  Certificat énergétique Tudo ou que vous devez savoir

g) Bâtiments ou parties de bâtiments résidentiels existants, dont l'utilisation est inférieure à quatre mois par an, ou pour une durée limitée par an et avec une consommation d'énergie prévue de moins de 25 pour cent de ce qui résulterait de son utilisation dans l'ensemble l'année, tant qu'il est indiqué par une déclaration responsable du propriétaire.

Cette section est destinée aux location de résidence secondaire, avec baux temporaires qui ne dépassera pas quatre mois par an d'utilisation ou dont la consommation prévue ne dépasse pas 25 pour cent par an. Elle ne serait pas incluse dans toutes les résidences secondaires, nous pensons en plus qu'elle sera obligatoire dans toutes les ventes et ne serait exclue que dans les locations temporaires, oui, à condition que le propriétaire signe une attestation de responsabilité.

Partagez

Interprétation des propriétés exclues du certificat en …
4.9 (98%) 32 votes