Certificat énergétique – Portail de location

Le certificat d'efficacité énergétique a pour objet «de promouvoir l'efficacité énergétique, à travers des informations objectives qui doivent être fournies aux acheteurs et aux utilisateurs en relation avec les caractéristiques énergétiques des bâtiments, matérialisées sous la forme d'un certificat d'efficacité énergétique qui permet de valoriser et de comparer ses bénéfices ».

C'est obligatoire?

Il peut être configuré à la fois comme une obligation administrative et en même temps comme un élément de l'offre locative du bien à la disposition des locataires.

De cette façon, nous devrons non seulement avoir un certificat d'efficacité (voir procédure de base) pour remplir l'obligation administrative, mais nous essaierons d'obtenir une cote énergétique compétitive car les locataires potentiels considéreront cette qualification comme un avantage plus que propriété. Une mauvaise note peut indiquer d'anciennes installations ou une dépense prévisible élevée en approvisionnement en énergie.

La procédure de certification est attribuée aux communautés autonomes, nous devons donc nous adapter aux exigences spécifiques.

Cela ne représentera pas un problème pour nous car le technicien certificateur que nous engageons à cet effet connaîtra la procédure et nous dira comment effectuer une procédure supplémentaire, telle que l'enregistrement.

Une question très courante est celle qui serait la vraie contrainte de se conformer à la procédure. Dans les nouveaux bâtiments, il semble clair que le développeur sera responsable de cette certification. Dans les bâtiments déjà construits et non certifiés, nous avons la question de savoir qui doit certifier la maison: la communauté des propriétaires ou le propriétaire privé?

  Allez-vous vendre votre maison? Demandez le certificat d'efficacité ...

La règle désigne les immeubles ou parties d'immeubles, ce qui semble ne laisser aucun doute sur le fait que l'idée du législateur est que la responsabilité appartient à chacun, mais en particulier à celui qui a l'intention de vendre ou de louer un bien. Le certificat collectif sera en principe beaucoup moins cher, mais si nous avons investi dans l'optimisation des conditions énergétiques de la maison, nous pouvons opter pour une certification individuelle qui reflète ces améliorations.

Quel est le coût?

Le coût de la certification est réparti entre la délivrance du rapport et les frais d'inscription. Les tarifs ne sont pas fixes et dépendront de la taille de la maison, de l'emplacement et des différents prix traités par les certificateurs. Il n'y a généralement pas de grande différence entre les prestataires de services et, à l'heure actuelle, il existe une forte concurrence visant à réduire le service.

Label d'efficacité énergétique

L'obtention du certificat confère le devoir d'utiliser le label d'efficacité énergétique, qui est joint aux offres de vente et de location. L'étiquette utilise un système d'attribution des lettres et des couleurs où A est la meilleure note et G le moins économe en énergie, ainsi qu'un système analogue pour les émissions de dioxyde de carbone.

La durée de validité du certificat d'efficacité énergétique est au maximum de dix ans et la plupart des logements à louer auront actuellement les mêmes, donc notre principal intérêt se focalisera sur deux domaines: respecter l'obligation d'accompagner le label dans nos offres, promotions et publicité du bail (attention aux sanctions liées à la rupture) et essayer d'obtenir une bonne cote énergétique pour rendre notre propriété plus attractive.

  Certificat énergétique (Outils de calcul de transmittance T ...

Certains baux échappent au besoin de certification, essentiellement ceux qui ont une durée très courte ou qui consomment beaucoup moins d'énergie que d'habitude. Le faible impact environnemental et sur la poche du locataire de ce type de logement a fondé les exceptions prévues par le législateur.

Certificat énergétique – Portail de location
4.9 (98%) 32 votes