AMENDE JUSQU'À 1000 EUROS POUR LA LOCATION OU LA VENTE D'UN APPARTEMENT SANS …

Il y a à peine un mois, le Conseil des ministres a approuvé la Loi sur la réhabilitation, la régénération et la rénovation urbaines. La règle stipule que du 1 juin A partir de 2013, il sera obligatoire de mettre à disposition des acheteurs ou bailleurs de logements (ou immeubles) pour des locations d'une durée supérieure à quatre mois, un certificat d'efficacité énergétique. Bref, il ne reste que deux semaines pour continuer d'annoncer légalement des appartements à louer ou à vendre sans ce certificat. Cette obligation incombe au propriétaire mais elle est étendue au Aagences immobilières et portails immobiliers.

Les sanctions pour infraction à ces réglementations impliquent des amendes allant de 300 à 6000 euros. Cependant, comme plusieurs experts alertent Libre Market, le "Le manque d'informations est alarmant" entre propriétaires privés et entre quelques biens immobiliers. Depuis la société immobilière Barreras, ils informent les utilisateurs depuis plusieurs semaines des obligations énergétiques et amendes correspondantes pour les avoir violés. Pour commencer, les propriétaires qui ont l'intention de vendre ou de louer leur maison doivent savoir que les portails immobiliers ils ne pourront pas annoncer leur maison s'ils ne sont pas munis du certificat correspondant, ils seront obligés d'éliminer toutes les annonces non conformes à cette exigence à compter du 1er juin.

Mais la loi va bien au-delà des sanctions. Si le contrat de location ou de vente est conclu sans que ce certificat ne soit en vigueur pourrait devenir nul aux frais et indemnités éventuelles qui interviennent dans leur cas pour les dommages causés au client. Les experts ne comprennent pas comment «un travail plus informatif de la part de l'administration n'est pas effectué car la plupart des individus ne connaissent pas ces nouvelles obligations» en matière immobilière qui prendra effet à partir du 1er janvier, soulignent ces sources.

  Le gouvernement établit un certificat énergétique à louer ...

Types de sanctions

Le PP incorpore divers amendements au projet de loi de Réhabilitation urbaine, de régénération et de rénovation de la liste des infractions dans le domaine de la certification de l'efficacité énergétique qui entreront en vigueur le 1er juin. Les violations entrent dans les catégories suivantes:

Infractions très graves: falsifier les informations dans la délivrance ou l'enregistrement des certificats, agir en tant que technicien certificateur ou agent indépendant autorisé pour le contrôle de la certification sans compter l'autorisation correspondante. La sanction économique pour une telle fraction entraîne des amendes de 1 001 à 6 000 euros.

Infractions graves: non respect de la méthodologie de calcul de la procédure de base pour la certification, non présentation du certificat à la communauté autonome pour enregistrement, non incorporation du certificat d'efficacité énergétique du projet dans le projet d'exécution immobilière, affichage d'un label non correspondre au certificat réel et vendre ou louer un bien sans que le vendeur ou le bailleur ne remette le certificat actuel à l'acheteur ou au locataire. La récidive d'une infraction mineure sera également une infraction grave pendant deux ans. La sanction de ces sanctions sera de 601 à 1 000 euros.

Infractions mineures: faire connaître la vente ou la location de bâtiments ou d'unités de construction qui doivent avoir un certificat sans mentionner leur qualification, ne pas afficher l'étiquette d'efficacité lorsqu'elle est obligatoire ou en afficher une sans le format et le contenu minimum, délivrer des certificats sans les informations minimum, violer les obligations de renouvellement ou de mise à jour des certificats, ne pas intégrer le certificat dans le Cahier des Charges et faire connaître la qualification du projet lorsque celle du bâtiment fini existe déjà. En ce qui concerne les sanctions, il sera de 300 à 600 euros pour les infractions mineures.

  Ai-je besoin d'un certificat énergétique pour vendre ma maison?

Toutefois, si l'avantage que le contrevenant avait obtenu pour l'infraction dépasse le montant de la sanction, il sera imposé pour un montant «équivalent» à cet avantage, compte tenu des dommages causés, de l'enrichissement injustement obtenu et de la graduation. concours d'intentionnalité ou de réitération.

À CIVITAS. Source: Liberté numérique. 23 mai 2013.

J'aime:

J'aime le chargement …

À propos de Marian Benito

Consultant immobilier / Marketing / Design graphique / Actualités / Etudes de marché / Gestion d'actifs

AMENDE JUSQU'À 1000 EUROS POUR LA LOCATION OU LA VENTE D'UN APPARTEMENT SANS …
4.9 (98%) 32 votes