6 Doutes fréquents sur le certificat énergétique de la maison …

Visites:
0

Si vous songez à vendre ou à louer une maison, vous avez sûrement entendu parler du certificat énergétique de la maison Ce document est une pièce justificative exigée par les communautés autonomes et l'administration centrale afin que l'achat ou la location puisse être rendu effectif. Les cotes énergétiques comme dans le cas des appareils électroménagers sont du G (le moins efficace) jusqu'à A (le plus efficace). Cependant, il y a de nombreux doutes à ce sujet et sur le blog de Casablanca Real Estate nous allons vous aider à les résoudre. Faites très attention!

1- Le certificat énergétique du logement est-il obligatoire?

C'est la première question qu'ils nous posent à notre agence immobilière de Burgos.

C'est l'un des documents à présenter lors de l'enregistrement du domicile devant le notaire. Selon le décret royal 235/2013, il sera obligatoire d'être en possession du certificat énergétique de la maison si vous êtes le propriétaire ou le développeur dans les cas suivants:

  • Dans de nouveaux bâtiments.
  • Bâtiments entiers ou parties d'immeubles existants (une seule propriété) qui sont vendus ou loués à un nouveau locataire, à condition qu'ils n'aient pas de certificat valide.
  • Et enfin, dans les bâtiments ou parties d'immeubles dans lesquels une autorité publique en fait usage et occupe une surface utile de plus de 250 m2.
  •   Comment est calculée la ventilation pour un certificat énergétique ...

    Y a-t-il des exceptions?

    Bien sûr. Ils sont dispensés de l'obtention dudit certificat énergétique dans les cas suivants:

  • Bâtiments officiellement protégés par leur valeur architecturale ou historique. En plus de ceux utilisés comme lieux de culte et pour des activités religieuses.
  • Constructions provisoires ou dont l'utilisation sera inférieure à deux ans.
  • Celles qui concernent l'industrie, la défense ou les activités agricoles.
  • Ceux dont la surface ne dépasse pas un espace utile de plus de 50 m2 et ceux qui font l'objet de rénovations ou démolitions majeures.
  • Bâtiments ou parties d’entre eux dont l’utilisation est inférieure à quatre mois par an ou à durée limitée par an et dont la consommation énergétique prévue est inférieure à 25%.
  • 2- Comment le certificat est-il demandé?

    Il y a des techniciens certifiés pour ce travail qui prennent des mesures sur les différentes installations de la maison et l'état des enceintes, planchers, cloisons, toiture, etc. Ces techniciens doivent être à leur tour architecte, architecte technique ou ingénieur. La validité de ce document est 10 ans. Mais si pendant ce temps une réhabilitation est effectuée sur le bâtiment, il serait pratique et avantageux pour le propriétaire de le rénover.

    3- Et quel est le prix de cette procédure?

    Quant au prix d'une certification énergétique domiciliaire, il est variable. Le marché est libre. Actuellement, les prix dans la ville de Burgos se situent entre 100 € et 200 € pour une maison entre 80 et 120m2.

    4- Quelque chose se passe-t-il si ma maison obtient une cote basse?

    Non, le document est purement informatif. Mais il est vrai que l'utilisateur qui recherche un logement en choisit un qui n'implique pas de réforme ou de réhabilitation de la façade ou de la toiture et qui dépense également moins sur la facture d'électricité et de gaz.

      Le certificat d'efficacité énergétique

    5- Pourquoi avons-nous maintenant besoin du certificat énergétique de la maison?

    L'objectif poursuivi par l'Union européenne est de réduire la consommation d'énergie des logements de près de 90% avec un A ou 75% dans le cas d'une classe B. Jusqu'à présent, seulement 1% des ménages espagnols ils ont obtenu un A, c'est-à-dire la cote énergétique la plus élevée.

    Les mesures qui contribuent à améliorer cette cote basse sont les changements de fenêtres et leur étanchéité, la rénovation des installations d'eau chaude ou de chauffage, l'isolation des toitures et des façades, etc.

    6- Et si je ne veux pas payer pour cette procédure, puis-je annoncer la vente de ma maison?

    La loi précise que non. De plus, il y a des sanctions économiques pour les propriétaires pour ne pas avoir le certificat énergétique de la propriété. Il existe différents types de sanctions:

  • Mineur allant de 300 € à 600 € pour la publicité sans avoir le document.
  • Sérieux de 600 € à 1000 € pour avoir vendu la maison sans elle.
  • Très sérieux de 1000 € à 6000 € pour falsification documentaire.
  • Si vous avez d'autres doutes et questions sur le certificat énergétique de la maison sur le blog d'Inmobiliaria Casablanca nous sommes heureux d'y répondre, faites-le nous savoir!

    6 Doutes fréquents sur le certificat énergétique de la maison …
    4.9 (98%) 32 votes